L'hypersensibilité

L'hypersensibilité, c'est quoi ?



Bon nombre des personnes que j'accompagne sont hypersensibles. Parfois nous le découvrons ensemble. Et c'est le début d'une nouvelle compréhension de soi, le chemin s'éclaire.


Il est vrai que depuis quelques temps ça semble être le nouveau terme à la mode "je suis hypersensible", comme si chacun se découvrait un nouveau trait de caractère pouvant expliquer ses sautes d'humeur. Même en psycho il semble y avoir des modes. Avant ça c'était "pervers narcissique", ou comment justifier être accro à son ex !


Mais c'est quoi au juste être hypersensible ?


En réalité cela concerne moins de 30% de la population, donc NON ça n'est pas parce que vous pleurez devant Disney que vous êtes FORCEMENT hypersensible !!!

Lorsqu'on parle sensibilité on parle des 5 sens, certains étant plus ou moins développés et tolérants que d'autres. Un hypersensible ou HPE (Haut Potentiel Emotionnel) a la capacité de percevoir son environnement sous plusieurs sens à la fois. Par exemple entrer dans une pièce sentir l'ambiance (dans son corps), percevoir tous les détails visuels en un clin d'œil, la luminosité, le volume sonore, la température, l'humeur de chaque inconnu présent … être hypersensible c'est être subtile. Voir ce qui n'est pas visible. Autre exemple, lorsqu'un HPE est en pleine conversation avec une personne il perçoit les mots, l'intonation, les mouvements du corps (langage non verbal), l'humeur de l'autre, l'authenticité de ses propos et toute l'ambiance autour.

En clair l'HPE ne voit pas en 3D mais en 5D, 6D, etc... ON qualifie d'ailleurs souvent ces HPE de médiums mais ça je vous en parlerai plus tard !


C'est selon moi, et c'est une HPE qui vous en parle, un véritable don. Quand on sait apprivoiser notre hypersensibilité ! Dans le cas contraire, et encore plus lorsqu'on l'ignore, cela peut être un handicap. Car l'hypersensibilité est aussi ce que l'on nomme l'hyperempathie. Remarquable qualité n'est-ce-pas ? Mais lorsqu'on se laisser bouffer par ses émotions et AUSSI celles des autres, le calvaire commence. Parce qu'être empathique c'est la capacité à se mettre à la place de l'autre, l'hyperempathie c'est carrément ressentir ce que ressent l'autre. Comme si vous n'aviez pas déjà suffisamment à faire de vos propres émotions !

D'où l'importance de 3 choses :

- savoir distinguer ce qui vous appartient et ce qui vient d'autrui

- savoir se protéger

- savoir exprimer ses émotions (pour ça je vous donnerai des clefs)


C'est un don :

Etre hypersensible c'est tout ressentir plus fort. Lorsque vous êtes heureux, amoureux, joyeux… vous avez la capacité de l'être cent fois plus que 70% de la population.

Vous voyez ce que les autres ne voient pas, vous avez un sens du détail incroyable, vous savez quoi faire pour que les autres se sentent bien parce que vous percevez leurs besoins, on dit d'ailleurs souvent que vous êtes attentionné.

Vous êtes quelqu'un de vrai et d'authentique. L'HPE est dans une quête constante de vérité et d'honnêteté, il ne supporte pas le mensonge qui le blesse profondément. Et il a une capacité dingue a sentir si on lui ment car il va percevoir le mensonge non pas seulement dans les mots de l'autre mais dans son langage corporel et son REGARD ! L'HPE est d'ailleurs bien souvent un piètre menteur.

Vous êtes intuitifs. Et oui, car vous ne pensez pas seulement avec votre tête mais avec tous vos sens et votre corps est particulièrement bavard. Hein cette petite voie intérieure, vous voyez de quoi je parle ??? Et cette intuition ne vous trompe jamais, mais encore faut-il avoir suffisamment confiance en soi pour l'écouter.

Vous avez la capacité d'être touché et émerveillé d'un rien.

Vous avez un 6ème sens, cette fameuse hyperempathie. Cela vous confère le pouvoir de "sentir" les gens, de savoir qui ils sont. Idem avec les animaux dont vous êtes souvent très proches.

C'est pas génial franchement?????


C'est un handicap :

Si je ressens plus fort la joie, alors je ressens aussi plus fort la tristesse, le stress, la colère. Le fameux revers de médaille. Parfois je vis tellement mal mes émotions que je les refoules, et alors là c'est la porte ouverte aux maladies auto-immunes, aux douleurs, aux troubles du comportement alimentaire, à l'automutilation, aux dérives borderlines (je vous en parlerai plus tard). TOUT CE QUE JE REPRIME, S'IMPRIME, ne l'oubliez pas !

Cette fichue hyperempathie qui fait que parfois vous êtes assailli par les émotions des autres (ou d'un lieu, ça marche aussi). Ou encore que vous êtes tellement touché par l'émotion de l'autre que vous la faite passer avant la vôtre. Et hop on s'oublie.

La sur-stimulation, vous êtes dans l'agitation permanente des sens, certains sont plus sensibles que d'autres (ex: luminosité agressive, sons trop forts, odeurs...), et dans les montagnes Russes émotionnelles toute la journée. Parfois ça surchauffe. L'HPE a donc souvent besoin de temps de pause, de déconnexion, pour se ressourcer. Rien de tel qu'un contact avec la nature (l'HPE y est très attaché).

70% de la population n'est pas en capacité de vous comprendre !!!


Bref il y aurait encore beaucoup de choses à dire. Mais vous voyez qu'il y a une différence entre être hypersensible et hyperémotif. La sensibilité c'est bien plus profond !



RETROUVER CET ARTICLE EN VERSION PODCAST SUR LE SITE


Bienvenu sur mon blog.

Ici je partage avec vous des conseils, des exercices et des expériences de vie.

Suivez l'actualité du blog

Thanks for submitting!

  • Facebook
  • Instagram